LACIM une action durable et solidaire dans le monde !

"LACIM : une goutte d'eau dans un océan de pauvreté"
Claude CHARLAT, fondatrice de LACIM.
 
LACIM une association Loi 1901
Une ONG française fondée par Claude Charlat en 1968.
Sans appartenance politique ou confessionnelle.
Reconnue d'utilité publique en 1984.
 

Plus de 40 ans d'histoire

En 1964, une famille de Croizet-sur-Gand près de Roanne (42) perd son plus jeune fils, Petit Louis, dans un accident de la route.
Croizet-sur-Gand
Le village de Croizet sur Gand
En 1966, répondant à un appel de détresse venu de l'Inde du Sud, " Avec des puits, plus de famine... ", elle envoie l'argent de l'assurance pour creuser un puits à Valapady. Un mouvement de solidarité s'organise vers l'Inde.
En 1968 l'association " Les Amis d'un Coin de l'Inde " est créée. Claude CHARLAT en est la fondatrice et présidente. Pour répondre aux demandes qui affluent, l'action de l'association s'élargit à d'autres pays.
En 1972 elle devient : LACIM "Les Amis d'un Coin de l'Inde et du Monde"
En 1975, la famine consécutive à la sécheresse en Afrique convainc de la nécessité d'élargir les actions à ce continent et en particulier au Mali.
En 1977, en clôture de l'assemblée générale Mme CHARLAT déclare :
Claude Charlat
Photo A. Chevillard.
Terre du Ciel. 1996
"Pour nous, petites gens des pays riches et petites gens des pays moins aisés, nous commençons de construire un monde nouveau... D'autres générations continueront. Pour nous, jumeler le monde par "petits coins", c'est cela le chemin vers un monde nouveau, tout en essayant avec d'autres d'agir sur le plan national et international pour plus de justice dans le monde... Et c'est ainsi, qu'avec de petites actions nous construirons ce monde. "
En 1984 l'association est reconnue d'utilité publique.
Jusqu'en 2001 Mme CHARLAT restera présidente. Cette année-là, elle choisit de se décharger progressivement de ses responsabilités et demande au conseil d'administration de confier la présidence à Mr André JOSSE.
Le 9 décembre 2004, l'association perd sa fondatrice.
La particularité du fonctionnement actuel est d'attacher beaucoup d'importance au travail en commission, le conseil d'administration conservant bien sûr le pouvoir de décision.
Depuis sa création, l'association a connu bien des difficultés. Elle a réussi à s'adapter aux changements de l'environnement extérieur et à surmonter un certain nombre de crises sans doute parce qu'elle est fondée sur des principes simples aptes à réunir des bonnes volontés.
Siège
Le nouveau bâtiment du siège de LACIM
En 2010, les statuts de LACIM qui dataient de l'origine (1968) ont été modifiés de façon à permettre aux comités locaux qui le souhaitent de se constituer en associations locales loi 1901, leurs adhérents restant membres de droit de l'association nationale.
L'esprit et les moyens d'action n'ont pas changé. Les nouveaux statuts et le règlement intérieur confirment l'autonomie des comités locaux tout en conservant des liens étroits avec l'association nationale. Un des objectifs essentiels est de leur permettre d'accéder plus facilement à des subventions des collectivités territoriales dont ils dépendent (Communauté de communes, Conseil Général, Région).
En 2012 c'est Yves Gaucher qui succède à André JOSSE à la présidence du conseil d'administration.
 
"Le sigle LACIM, une montagne… un sommet pouvant représenter l'amitié entre les peuples."
 

Un engagement militant et une vision du Tiers Monde

" Claude CHARLAT était habitée par une force de conviction et une foi hors du commun. Soutenue pleinement par son mari, elle a consacré la plus grande partie de son énergie, après le drame qui les avait touchés, à cette nouvelle famille ouverte aux dimensions du monde, que représentait Les amis d'un coin de l'Inde puis LACIM.
Il est très émouvant de relire le premier registre de compte-rendus des réunions de l'association et de suivre pas à pas la fondation des premières bases de ce qui allait donner naissance à ce grand mouvement de solidarité de notre association LACIM.
A l'époque, autour de 1968, d'autres associations, proches dans leurs valeurs et dans leurs engagements, se créaient pour répondre à l'urgence des problèmes de pauvreté du Tiers Monde : Frères des hommes (1965), Artisans du Monde (1970), Emmaüs international (1971), l'Union des Comités pour le Développement des Peuples (UCODEP en 1972) …
Claude Charlat était une femme de terrain, elle a parcouru inlassablement sa région de la Loire, puis différents coins de France, pour faire connaître son association, sensibiliser le public y compris celui des jeunes, transmettre son message de fraternité, communiquer son enthousiasme en invitant de nouveaux comités à se lancer dans l'aventure de la solidarité.
Catherine Amblard, responsable communication ". LACIM infos n°13 février 2008