LACIM une action durable et solidaire dans le monde

Haïti
Présentation générale des projets

LACIM intervient en Haiti depuis les années 80.

Actuellement il y a 9 jumelages en Haïti dans différentes zones géographiques de l'ile . Ils sont jumelés avec 18 jumeaux français.
  • Bassin Bleu, jumelé avec le Comité de Genay (69)
  • Beauséjour, jumelé avec le Comité de Bressuire (79)
  • Carice, jumelé avec les Comités de Montbenoit (25), Doubs (25), Réquista (12), Assas (13), le Creusot (71).
  • Centre Rosalie à Port au Prince, jumelé avec les comités de l'Abergement Sainte Marie (25), l'Isle Saint Denis (92),
  • Dupity, jumelé avec les comités de Pélussin (42), Violay (42), St Martin la Sauvette (42), Saunay (36), Arcon (25),
  • Goyavier, jumelé avec le Comité d'Eveux (69),
  • Grande Rivière du Nord, jumelé avec le Comité de Veneux les Sablons (77)
  • Mont organisé, jumelé avec les comités de La Ville (69) et Rénazé (53),
  • Verrettes, jumelé avec le Comité de Genay (69).

Projets de développement en cours

  • 3 jumelages développent des centres de nutrition, accompagnés de formation des mamans à tout ce qui concerne leur vie et/ ou d'un souci d'éducation aux petits enfants à travers des jardins d'enfants,
  • 4 concernent le soutien à des écoles ou collège : construction de bâtiments, aide aux salaires des enseignants ou à l'écolage.
  • 1 soutient la construction d'une adduction d'eau dans un village ravagé par le séisme,
De nouveaux projets de développement commencent à voir le jour et sont encouragés:
Fabrication mayi-ji
Fabrication du mayi-ji
  • Fabrication d'une poudre reconstituante, activité maintenant presque autonome,
  • jardins familiaux, coopérative de planteurs, dans plusieurs jumelages.

Nos jumelages et le séisme du 12 janvier 2010

Il a détruit complètement deux de nos jumelages dans la région de Port au Prince, une école et un village. Dans les autres lieux, il y a eu quelques dégâts, que LACIM a contribué à réparer, et nous avons envoyé des aides d'urgence pour accueillir les sinistrés venant en masse dans les campagnes : nourriture, vêtements, matériel scolaire.

Le suivi sur place

Depuis un an nous avons sur place deux correspondants, une jeune femme française, ingénieure agronome, mariée à un haïtien, et un ingénieur haïtien, dont une partie de la formation s'est faite en France sur la notion de projet. Ils ont visité ou vont visiter la totalité de nos jumelages, nous permettant de mieux comprendre la problématique de ces lieux, très peuplés, situés dans la plupart des cas dans les montagnes, avec des conditions de déplacement difficiles, et un habitat très dispersé.

Objectifs et orientations

Permettre à la population d'acquérir une autonomie alimentaire est un objectif affiché des ministères haïtiens et de la Mission Intérimaire pour la Reconstruction d'Haïti ( M.I.R.H.), organisme de l'ONU, qui prévoit la création de 500 000 emplois agricoles. Le projet de LACIM est de diriger de plus en plus son action vers des actions de développement, surtout agricoles. Donner moins à des structures comme centres de nutrition ou écoles pour donner plus pour aider à l'enrichissement des familles, voilà ce que nous essayerons de faire.