LACIM une action durable et solidaire dans le monde !

logo LACIM Seine et Loing
 
6, square Sisley à Veneux - Les Sablons (77250)
Association déclarée loi 1901
Représentation locale de l'association LACIM
L'association locale LACIM Seine et Loing succède en 2010 au comité LACIM Veneux - Moret créé en 1981.
Avec près de 130 adhérents plus quelques donateurs et sympathisants, LACIM Seine et Loing veille au développement durable de neuf jumeaux auxquels s'ajoutent quatre autres exclusivement financés par des dons qui leur sont dédiés.
Nos jumeaux indiens sont deux villages tribaux d'Adivasi.
Sorgho Mali
Les enfants de Meenanagaram
Photo LACIM
Ces premiers occupants du pays, refoulés dans les régions les plus inhospitalières, sont exclus de la société indienne. Chasseurs-cueilleurs, l'accès de la forêt leur est refusé. Les droits que leur donnent la loi ne sont pas respectés.
Au-delà de l'aide de première nécessité (fourniture de repas aux enfants, femmes enceintes et vieillards, accès à l'eau, amélioration de l'habitat, etc.), nous proposons à ces villageois une formation pour la connaissance de leurs droits et une aide pour les exercer. Nous étudions également la mise en place de projets générateurs de revenus familiaux : cultures, etc.
Notre unique jumeau haïtien, un centre de protection infantile et de formation maternelle, souffre de la dramatique situation d'un pays qui ne se remet pas du séisme de janvier 2010. La suppression ou réduction des aides alimentaires du P.A.M. et de Meds and Foods for Kids, nuit à la fréquentation de ce centre. La bananeraie que nous avons financée pour en accroitre les ressources, végète.
Pour nos six jumeaux africains, nos actions concernent principalement l'agriculture durable(1),
Sorgho Mali
Au Mali, sorgho dopé au compost
Photo LACIM
l'alphabétisation des femmes et la scolarisation notamment des filles.
L'agriculture durable, qui met les villageois à l'abri de la famine, est aussi sans conteste le projet générateur de revenus familiaux le plus efficace avec une multiplication des rendements pouvant aller jusqu'à cinq en regard d'investissements proportionnellement modiques. Totalement masculine à l'origine, cette action concerne de plus en plus de femmes pour la culture d'arachides et le maraîchage.
L'alphabétisation fonctionnelle s'appuie sur des exemples concrets de la vie quotidienne des femmes. Elle leur permet d'acquérir des règles d'hygiène familiale, de nutrition, de sevrage des enfants, de découvrir l'intérêt de la préparation à la naissance et de l'accouchement en maternité, avec un effet direct sur la santé et la mortalité des enfants et des mères.
Elle les conduit à une prise de conscience de leur dignité et de leur autonomie.
Sorgho Mali
Quel est le plus utile ?
Photo LACIM
Elle les prépare à une meilleure gestion de leurs activités de micro économie et, pour certaines, à la prise de responsabilités dans les moulins à mil et karité, les maternités de brousse, les caisses d'épargne et de crédits.
Le conseil général de Seine et Marne ne s'y est pas trompé en nous accordant une subvention de 8 000 € pour un projet d'agriculture durable et d'alphabétisation pour deux nouveaux jumeaux.
Enfin, la scolarisation est l'avenir de tous et de plus, pour les filles, le premier pas contre l'excision et les mariages précoces.
Nos jumeaux financés par dons dédiés sont :
  • en Inde, un home pour enfants qui remplit bien son rôle social mais n'arrive pas à s'autofinancer malgré d'importants investissements de LACIM : terres agricoles et ferme de bufflonnes laitières ;
  • et en Afrique, un collège que nous aidons sporadiquement et, tout récemment, deux villages destinés à des aides de développement durable.
LACIM Seine et Loing est régulièrement engagée dans la solidarité inter groupes : versements aux fonds de solidarité de LACIM, participation aux frais de fonctionnement du siège, reprises et soutien de jumeaux de groupes en difficulté. En outre, trois de nos jumeaux maliens sont gérés dans le cadre d'un pluri-jumelage collectif de treize villages jumelés avec onze groupes LACIM coordonnant et finançant collectivement les actions de développement de cet ensemble.
Par ailleurs, nous sommes tout particulièrement attachés au principe selon lequel les comités locaux et associations locales LACIM recherchent avec leurs jumeaux les actions d'accompagnement vers un développement durable, décident de ces actions, les financent et les suivent.
Enfin, dans le souci d'information qui est nôtre, chaque année, nous organisons une ou deux réunions et nous adressons aux adhérents, donateurs et sympathisants, trois ou quatre numéros d'un journal sur les projets et actions de notre association et autres sujets que nos activités nous suggèrent. Vous trouverez ci-joints quelques exemples d'articles.
(1) Protection des sols, production et épandage de compost, semences améliorées non "OGM".